21 août

Comme des champions

21/08/2014 – 11h19

L’équipe de France a préparé studieusement les prochains Euro Mini Champ’s, rendez-vous annuel incontournable à Schiltigheim.
Gymnase du Creps d’Alsace hier matin : une quarantaine d’enfants s’active autour des tables de ping-pong.

À première vue, il pourrait s’agir d’une colonie de vacances, mais à y regarder de plus près, ce sont de jeunes champions en pleine préparation. Ils peaufinent les derniers détails avant d’entrer en compétition aux Euro Mini Champ’s.

« Ce stage est indispensable pour être compétitif »

Ce tournoi réunit chaque année les meilleurs pongistes européens à Schiltigheim. Sous l’œil attentif de leurs entraîneurs, les sportifs sont très concentrés. Il n’y a pas de temps mort, les exercices s’enchaînent et les derniers conseils sont immédiatement mis en pratique.

Le service notamment est travaillé avec toutes ses variations. Les joueurs répètent les combinaisons et les coups qui leur permettront de prendre le dessus sur leurs adversaires. Certains ont déjà leurs rituels et leurs attitudes de match, on souffle sur les balles, on sert le poing comme le jour J.

Depuis le début du mois d’août ils suivent un programme de trois semaines d’entraînement : travail physique, gammes et travail individuel, tout est mis en place pour que chacun soit prêt.

La technique est améliorée, mais aussi le volume de jeu et la concentration afin que les sportifs puissent enchaîner les matches tout au long du week-end. Les premières journées de stage comptaient 6 à 7 heures de tennis de table contre 3 à 4 heures en fin de préparation. Il s’agit d’être frais et dispo pour le début de la compétition.

« Tous ces jeunes s’entraînent entre 15 et 20 heures par semaine toute l’année, mais ce stage est indispensable pour être compétitif », explique Damien Loiseau, responsable du groupe France.

Plus qu’une préparation, le stage sert également à la détection nationale des futurs champions français. L’Euro Mini Champ’s n’est qu’une étape pour ces jeunes des catégories -11 et -12 ans. « C’est la première comparaison avec le niveau international. »

L’Alsacienne Camille Lutz fait partie de la quarantaine de jeunes pongistes tricolores qui a préparé les Euro Mini Champ’s au Creps d’Alsace. Photo DNA – Jean-Christophe Dorn

Cette année, 17 Français, 10 Russes et 4 Chinois participent à ce stage.

Les espoirs alsaciens sont également de la partie pour s’entraîner avant la rentrée et côtoyer le haut niveau. Chloé, 11 ans cette année, participe à son deuxième stage et en profite pour observer la concurrence.

« C’est bien d’avoir une relance étrangère, ça change. Les Russes sont très fortes mais on peut les battre, les Chinoises, c’est très dur, mais on arrive à les accrocher », explique-t-elle.

« Ce stage nous prépare bien, les Euro sont la seule compétition internationale pour nous. En match, on est stressés, on connaît peu nos adversaires, mais ça se voit qu’en fait ils sont comme nous. »

Damien Loiseau se montre satisfait du groupe qui a travaillé sérieusement et parle des objectifs. « Chaque année, on gagne une médaille d’or. L’an dernier, on est revenus avec six médailles, un record. Cette année, on peut atteindre quatre à cinq médailles ».

Mais avant cela, un cri de guerre, une photo de groupe pour immortaliser l’instant et tout ce petit monde sera prêt à en découdre.

DNA © Claire Chevanne