25 août

Lutz et Besnier en chefs de file – L’Alsace 2016

IMG_2237

25/08/2016 L’Alsace – Lutz et Besnier en chefs de file

La Schilikoise Charlotte Lutz et le Mulhousien Célian Besnier seront les leaders de la délégation alsacienne aux 12es EuroMiniChamp’s de vendredi à dimanche à Schiltigheim.

C’est, en quelque sorte, le trophée du futur. L’épreuve qui contribue à l’éclosion de ceux qui, demain ou plutôt après-demain, tutoieront les étoiles sur la scène mondiale. Les EuroMiniChamp’s, tournoi international ouvert aux garçons et filles de 11 et 12 ans, se dérouleront pour la 12e fois de ce vendredi à dimanche à Schiltigheim (1) .

Durant trois jours, 393 garçons et filles nés en 2004 et 2005 (dont 155 Français) représenteront 32 nations (contre 30 en 2015) et en découdront sur 60 tables pour tenter de marcher sur les traces de leurs devanciers. Tous les meilleurs jeunes Européens actuels ou presque sont en effet passés par Schiltigheim et y ont même parfois gagné.

Après Jean-Philippe Gatien, vice-champion olympique en 1992 aux JO de Barcelone et champion du monde en 1993 à Göteborg (Suède), premier « parrain » des EMC lors de la 5e édition en 2009, et Werner Schlager, champion du monde à Paris en 2003, parrain de la 11e en 2015, Vladimir Samsonov, ex-n°1 mondial et triple vainqueur de la Coupe du monde, parrainera ces EMC 2016. Il vient tout juste d’échouer au pied du podium aux Jeux de Rio (4e) et sera présent dans la cité des Brasseurs de samedi 15 h à dimanche 14 h.

Seize régionaux en piste

Preuve de la réputation sans cesse croissante du tournoi schilikois, organisé conjointement par la Fédération française, la Ligue d’Alsace et le SU Schiltigheim TT : Thomas Weikert, président de la Fédération Internationale de Tennis de table (ITTF), et Ivo Goran Munivrana, président délégué de l’Union européenne de tennis de table (ETTU), seront eux aussi de la partie ce week-end pour assister à la possible révélation des têtes d’affiche de demain.

Forte de 21 joueurs en 2015, la délégation régionale ne sera composée cette année « que » de 16 espoirs haut-rhinois et bas-rhinois. Deux d’entre eux évolueront tout de même avec l’équipe de France, encadrée notamment par deux coaches alsaciens, Guillaume Simonin et Jérôme Richert, et dont les 13 membres achèvent aujourd’hui un stage d’une semaine (18-25 août) au CREPS de Strasbourg.

Charlotte Lutz (SU Schiltigheim TT), huitième-de-finaliste l’an dernier, s’efforcera d’emprunter la voie tracée par sa soeur Camille, finaliste en 2014. Elle vise une médaille chez les filles nées en 2005. Le Mulhousien Célian Besnier (MTT), sacré champion de France benjamin à domicile le 8 mai, entend lui aussi tirer son épingle du jeu chez les garçons nés en 2005. Sur leurs quatre épaules reposera l’essentiel des chances de médailles alsaciennes. Rappelons que la France avait raflé deux titres en 2015.

(1) Aux gymnases Leclerc et des Malteries, les phases finales ayant lieu dans cette dernière salle. La sélection alsacienne. Garçons nés en 2004 : Damien Fuchs (Mulhouse TT), Tom Philippe (Mulhouse TT). Filles nées en 2004 : Amélie Vogt (Zorn TT Hochfelden), Romane Touly (SU Schiltigheim TT). Garçons nés en 2005 : Célian Besnier (Mulhouse TT), Milo Calvar (SU Schiltigheim TT), Valentin Celikkaya-Schaeffer (SSCL Benfeld), Hégoi Fernandez-Russo (Union Sportive Égalitaire Neudorf), William Koehl (Concordia Eckbolsheim), Hugo Koehl (Concordia Eckbolsheim), Nathan Rathana (Concordia Eckbolsheim), Mathéo Ruder (FCJ Bootzheim). Filles nées en 2005 : Charlotte Lutz (SUS TT), Mélissa Dorn (Zorn TT Hochfelden), Juliette Kop (AP Illkirch-Graffenstaden), Léa Minni (SUS TT). Le programme. Vendredi : 1er tour à 9 h, 2e tour à 14 h 30. Samedi : 3e tour à 9 h, 4e tour à 12 h 45, 16es de finale à 15 h 30, 8es de finale et places 17 à 32 à 17 h 30. Dimanche : quarts de finale et places 9 à 32 à 9 h, tableau final places 5 à 32 à 11 h, demi-finales à 12 h, tableau final places 5 à 32 à 12 h 30, finales à 15 h 45, remise des récompenses à 16 h 45.