25 août

Les vacances sont finies

 

Depuis samedi après-midi, une sélection de pongistes de huit à onze ans issue de plusieurs régions est en stage au Creps de Strasbourg. Pendant près de cinq jours, ils vont préparer les Euro Mini Champ’s, qui débutent vendredi à Schiltigheim, et plus largement, leur saison.

 

Exercices de régularités sur le coup droit et le revers en guise d’échauffement. Services, travail physique, enchaînements, déplacements, toutes les composantes du tennis de table sont au programme de ce « stage Euro Mini Champ’s » (EMC), le sixième du nom.

Une fois les raquettes rangées, siestes et heures de coucher sont également planifiées et sont, pour le moment, scrupuleusement respectées.

« On a aussi ramassé les téléphones et les « Game Boy » hier (samedi), s’amuse Jérôme Richert, responsable du Pôle espoir Alsace et membre de l’encadrement pendant le stage. On leur redonnera leur portable chaque jour pour qu’ils appellent leurs parents mais on ne veut pas trop qu’ils se dispersent. Ils sont surtout là pour jouer au tennis de table. »

Il faut dire qu’après plus d’un mois et demi de vacances, sans voir une balle chez certains, l’heure est clairement à la reprise pour la trentaine de joueurs sélectionnés.

 

« UNE VÉRITABLE ÉMULATION AU SEIN DES ENFANTS»

 

Comme les années précédentes, les Alsaciens ont choisi de ne pas faire bande à part. Aux quatre locaux – Marie-Amélie et Jonathan Boni, Hélène Foels et Camille Lutz – s’ajoutent ainsi de jeunes talents de Franche-Comté et du Languedoc en attendant l’arrivée des Bourguignons et des Champardennais en ce début de semaine.

« Tous ces joueurs vont participer aux EMC donc on en profite pour se préparer ensemble, reprend Jérôme Richert. Ça amène une véritable émulation au sein des enfants et ça nous permet aussi de voir d’autres méthodes d’entraînements. »

Les jeunes stagiaires changent ainsi d’adversaires au gré des exercices ou sont opposés à des joueurs un peu plus âgés venus pour l’occasion « relancer » à l’instar de Laurine et Dorian Demeer ou encore Alexandre Boos.

 

« LES EMC SONT JUSTE UN OBJECTIF DE FIN DE STAGE»

 

Des exercices individualisés permettent également à certains de travailler leurs points faibles, ou tout simplement de retrouver le rythme après la coupure des vacances. En ce sens, « un programme physique » avait été énoncé en juin et semble avoir été respecté par la majorité des jeunes.

Dans tous les cas, ces cinq jours sont là pour remettre tout le monde en selle, aussi bien pour le rendez-vous schilikois de fin de semaine que pour la suite des événements.

« Tous les joueurs qu’on a ici seront aux Euro Mini Champ’s dans une catégorie d’âge qui n’est pas la leur, ils sont tous plus jeunes, explique Benjamin Genin, responsable du centre d’entraînement régional à Haguenau. Ils n’auront de fait pas forcément d’ambition de podiums ce week-end. On est donc là pour préparer la saison. Les EMC sont juste un objectif de fin de stage. »

Un objectif qui devrait en motiver plus d’un.

 

Thibaut Gagnepain – DNA – 22 août 2011 – Photo Marc Rollmann